Louise Hay est morte le 30 août 2017

Aujourd’hui je tiens particulièrement à rendre hommage à Louise Hay, cette femme exceptionnelle, pionnière de la pensée positive, dont les enseignements ne cessent de nous nourrir en profondeur. Louise est morte le 30 août 2017, à l’âge de 90 ans.

Auteure de best-sellers internationaux comme « Tu peux guérir ta vie », vendu à plus de 35 millions d’exemplaires dans le monde entier, elle fut l’exemple vivant de comment la pensée positive, utilisée correctement, peut faire des miracles dans nos vies.

La semaine dernière elle a dit qu’elle se sentait fatiguée et qu’elle voulait aller se coucher. C’est ce qu’elle a fait, et tandis qu’elle sentait ses forces s’en aller, le soir avant son dernier voyage, elle a demandé aux personnes qui lui sont chères de venir chez elle. Elle s’en est allée de vieillesse, dans la paix, sereinement, entourée des personnes qu’elle aimait et qui l’aimaient.

Louise disait : “La vie est vraiment simple: ce nous donnons nous revient. Ce que nous pensons de nous même devient une réalité pour nous. Je crois que tous, y compris moi-même, sommes responsables à 100% de chaque événement de notre vie ; du meilleur comme du pire. Chaque pensée que nous formons dans la tête créé notre futur. Chacun de nous produit ses expériences de vie grâce aux pensées, aux sentiments, et aux mots par lesquels nous exprimons ce que nous pensons et ressentons. Nous sommes les artisans de nos situations, mais nous jetons souvent par les fenêtres ce pouvoir, en rendant les autres coupables de nos frustrations. Personne, aucun lieu ni aucune chose n’a d’autorité sur nous puisque NOUS sommes bien les seuls penseurs dans notre tête ! Si notre cerveau est en paix, en harmonie et en équilibre, alors notre existence en sera le reflet ».

Louise est née le 8 octobre 1926. Elle a eu une enfance difficile, pauvre, un père violent et un voisin qui a abusé d’elle lorsqu’elle avait 5 ans. A 15 ans elle abandonne l’école et tombe rapidement enceinte. Lorsque sa petite fille naît, elle est contrainte de la faire adopter parce que le père de l’enfant les abandonne toutes deux et Louise n’a pas les moyens matériels de subvenir aux besoins du nouveau-né. Elle cherche un travail et exécute divers petits boulots ; elle fréquente quelques hommes qui la maltraitent. En 1954 elle se marie avec un riche homme d’affaire anglais, mais après 14 ans de mariage, celui-ci la quitte pour une autre femme, ce qui intérieurement anéantit Louise.

Cet événement sera le déclic à l’origine de sa grande transformation intérieure. C’est à ce moment en effet qu’elle découvre et commence à fréquenter la First Church of Religious Science de New York. Elle est fascinée en particulier par les enseignements qui concernent le pouvoir de transformation inhérent à la pensée de tout être humain.

C’est à l’âge de 48 ans, en 1976, que Louise publie son premier livre, de quelques pages : « Tu peux guérir ton corps ». Celui-ci contient une liste des maladies physiques pour lesquelles sont exposées les causes psycho-émotives probables qui résident dans nos schémas mentaux non utiles à nos vies. En parallèle à ces causes, Louise fournit des affirmations positives afin de modifier ces schémas pour  qu’ils soient utiles à nos vies.

Elle rédige ce fascicule à la demande des personnes qui, comme elle, fréquentaient la communauté spirituelle de New York. En très peu de temps, le livret se vend comme des petits pains.

En 1977, on diagnostique à Louise un cancer de l’utérus, qu’elle considère comme la conséquence directe de son incapacité à laisser aller son ressentiment intérieur face à toutes les souffrances qu’elle a endurées pendant son enfance.

Elle refuse les traitements médicaux conventionnels et entame un régime à base d’affirmations positives, sur le Pardon en particulier, et sur l’Abandon du ressentiment. Par ailleurs son régime alimentaire ne se compose plus que d’aliments végétaux naturels et non traités chimiquement. Elle pratique aussi des clystères et des séances de réflexologie. Elle guérit en peu de temps, si bien que l’opération que les médecins lui proposaient s’avère désormais inutile.

Durant les années qui suivirent, Louise se consacra en particulier au soutien des personnes séropositives, en commençant à discuter avec quelques personnes dans le petit salon de sa maison, jusqu’à tenir des discours devant des centaines de personnes dans des salles de conférence.

Elle publie son grand succès en 1984: “Tu peux guérir ta vie”, dans lequel elle révise et approfondit le contenu de son premier petit livre “Tu peux guérir ton corps”. Elle obtient un succès tel, que le livre est traduit dans plus de 30 langues, et vendu à plus de 35 millions d’exemplaires dans le monde entier.

A partir de ce moment, sa vie matérielle et financière sont en plein essor ; elle fonde plusieurs associations de bienfaisance afin de soutenir les personnes en difficulté.

Elle publiera encore d’autres livres et créera sa propre maison éditrice, la Hay House, qui deviendra l’éditeur de plusieurs best-sellers sur le Développement personnel, comme les ouvrages de Gregg Braden ou de Bruce Lipton.

Le message que Louise Hay n’a cessé de diffuser à travers le monde au cours de ces dernières décennies est que l’Univers nous soutient totalement dans l’Amour inconditionnel que nous portons pour nous-mêmes, pour les autres ; de même qu’il nous soutient dans chacune des pensées auxquelles nous décidons de croire.

Notre Pensée et notre Cœur guident nos vies. En tant qu’êtres humains, nous détenons le privilège de pouvoir choisir nos pensées, autant que les émotions que nous éprouvons. C’est le travail de toute une vie. Ce fut la mission de vie de Louise Hay de transmettre cette réalité auprès de ses semblables.

 Je vous invite aux Portes ouvertes de l’Université populaire le samedi 9 septembre,

pour deux rendez-vous gratuits, de 30 mn chaque :

  • A 10h30, je présenterai les 3 ateliers qui se tiendront à l’U.P à  partir du 20 octobre, d’après les enseignements de Lucia Giovannini et de Louise Hay. (voir le programme de l’U.P p.51)
  • A 13.30 il s’agira d’un atelier concret avec pour thème « Argent et abondance : petites recettes ».

                      Je vous attends donc la semaine prochaine et vous souhaite une excellente semaine!

Voici une graine de pensée que Louise avait plantée dans le jardin de ses habitudes, et dont elle admirait la fleur chaque matin :

 ♥  LA VIE M’AIME ! ♥

One thought on “Louise Hay est morte le 30 août 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − six =