Ce petit truc pour optimiser votre journée sans effort

Ce petit truc pour optimiser votre journée sans effort

Ne vous est-il jamais arrivé de terminer un travail appliqué, de longue haleine, et de vous retrouver ensuite chez vous à vous jeter sur n’importe quelle pâtisserie ou chips qui vous tombait sous la main, alors que vous auriez pu opter pour un dîner sain et léger ?

Si cela peut vous rassurer, il s’agit d’une réaction tout à fait normale, due au fait que l’autodiscipline est une ressource renouvelable,  mais non illimitée. En d’autre termes, si nous en avons déjà beaucoup utilisé pour faire une chose précise, nous pouvons être sûrs que nous en manquerons pour l’activité suivante, à moins de nous accorder un peu de repos.

Mais alors cela veut-il dire que l’on doit s’attendre à ne pouvoir affronter qu’une seule activité dans la journée?

Certainement pas! En effet, comment expliquer que certaines personnes réussissent à gérer plusieurs entreprises à la fois, et qu’elles ne sont pourtant pas disposées à sacrifier ni leur santé, ni leur hobbies, ni leur vie de famille, ni leur bien-être ?

La bonne nouvelle est qu’il y a une réponse à cela :

Il s’agit du jeu de la REPERCUSSION EN SERIE.

Pour vous donner une petite idée, imaginez que vous vous réveillez le matin en constant que dehors il fait gris. Votre humeur sa calque alors sur la grisaille du temps et vous maugréez déjà à l’idée de devoir vous retrouver le quart d’heure suivant dans les embouteillages pour vous rendre au travail. Comme vous n’avez que très peu de temps pour vous préparer, dans la hâte, vous trébuchez dans les escaliers, la tasse de café en main. Une tache marron énorme vient de redécorer votre cage d’escalier sans vous demander votre opinion sur l’esthétique des formes qu’elle s’est elle-même spontanément octroyée! Une journée qui démarre « bien » en somme, et qui se terminera de même si vous choisissez de regarder cette même émission « Journée désastre » jusqu’au soir.

Autrement dit : changez de programme mental ou d’attitude si vous ne voulez pas vous retrouvez d’humeur franchement détestable à la fin de la journée !

En réalité nous sommes habitués à penser au travail, à la famille, aux amis, au bien-être,  comme à des choses séparées les unes des autres. Or toutes ces choses font partie de notre bien-être, et dès lors que nous en négligeons une partie, les autres s’en retrouvent directement ou indirectement influencées. Par exemple,  un repas léger est bon pour votre santé, mais il est aussi utile à maintenir élevé votre niveau d’énergie et votre productivité pour tout le reste de la journée.

J’avais une amie qui fréquentait les salles de sport pendant des années dans le seul  but de se maintenir en forme.  Elle vivait ces moments passés en salle de gym comme quelque chose de totalement déconnecté de tous les autres aspects de sa vie. En vivant le sport uniquement comme un moyen de perdre du poids,  elle se forçait énormément pour trouver la motivation nécessaire à se rendre en salle, et chaque jour, elle détestait toujours plus cette activité !

Inutile de dire qu’elle n’avait constaté aucun résultat appréciable. Au contraire ! Cela contribuait davantage à la frustration de ses mauvaises journées.

C’est grâce à la méditation qu’elle a compris et appliqué le phénomène de la  « répercussion ». En méditant elle a senti très rapidement qu’elle avait plus d’énergie au travail et une sensation de sérénité s’est installée peu à peu. Elle s’est  rendue compte de ce changement réel alors qu’elle  réussissait à affronter la plupart des situations difficiles de travail avec un calme qu’elle n’aurait jamais pu imaginer auparavant.

Grâce à ce « jeux de la répercussion » elle a réussi à intégrer naturellement ses objectifs de travail avec sa santé et son équilibre en général, sans même avoir recours à l’autodiscipline.

Je ne suis pas en train de vous dire que vous devez pratiquer la méditation si cela ne vous convient pas.

L’important ici est d’essayer de vous rendre compte simplement que tout est interconnecté : ce que vous mangez, votre façon de bouger, les objectifs que vous voulez atteindre etc. ; et de créer un processus, comme une routine quotidienne autour de vos activités : commencez par choisir une chose, une seule qui vous fait vous sentir vraiment bien, dynamique, tous les jours :  vous  constaterez que cette activité se répercute sur les autres !

Cela fonctionne aussi, bien-sûr, pour la pensée : chaque fois que vous vous rendez compte  que vous êtes dans une spirale négative, ou en train de vous créer un film mental contre-productif, demandez-vous : « Comment suis-je en train d’utiliser mon énergie ? Est-ce que cela m’est utile ? Est-ce que cela fait me sentir mieux ? Est-ce que cet état peut être un levier pour quelque chose d’autre que je désire ? »   Si la réponse à ces questions est « Non », alors il vous faut chambouler vos pensées ; et commencer à en intégrer une qui ait un impact positif sur vous. Le premier pas est le plus difficile, mais il est indispensable pour que le reste suive !

Ce qui se passera au moment où vous le ferez, est que vous vous sentirez déjà mieux !

C’est incroyable comme un petit changement de perspective influence même les domaines de votre vie que vous n’avez peut-être jamais vraiment considérés, par manque de temps, de force de volonté ou de motivation. Et d’ailleurs,  la volonté, l’effort ne vous seront plus vraiment utiles … Parce qu’il n’y a rien à forcer !

Il s’agit d’une attitude mentale que vous pouvez appliquer à tous les domaines de votre vie, en obtenant des résultats surprenants !

Alors si la météo prévoit du mauvais temps pour demain, vous pourriez commencer en vous levant le matin avec cette pensée : « Il fait gris et c’est quand-même une journée merveilleuse J !»

Je suis certaine que vous épargnerez votre cage d’escalier d’une redéco couleur café impromptue autant que malvenue 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 4 =